L'Objet d'Art n° 553
Marché de l'art bilan 2018

N° 553 - Fév. 19

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,00 €

Version application Lecture & conservation sur smartphone ou tablette

8,99 €

Version en ligne Lecture & conservation numérique dans l'Espace Client

9,00 €

ISSN : 0998-8041

Au sommaire de ce numéro :
Le bilan du marché de l'art en 2018.
Les chefs-d'œuvre de la collection Courtauld à l'occasion de l'exposition à la Fondation Louis Vuitton.
Les trésors du Nationalmuseum de Stockholm.
Martin Guillaume Biennais, tabletier-ébéniste, orfèvre et négociant.
Gaspar van Wittel, maître hollandais de la veduta italienne.
Les luxueuses montres émaillées de Jacques Goullons, orfèvre parisien.
Découverte d'un vase en faïence signé Émile Gallé et Désiré Christian.

Actualités

Articles

Le bilan du marché de l'art 2018

La reprise amorcée en 2017 se poursuit avec une année 2018 en nette progression malgré l’absence de météorite telle que le Salvator Mundi. Les États-Unis voient leur leadership renforcé face à l’empire du Milieu, notamment grâce à la collection Rockefeller et le pouvoir d’attraction de New York comme lieu de vente pour les œuvres phares. En France, le marché reste stable et continue d’affirmer sa spécificité avec le succès croissant des ventes de collections. Par Nathalie Mandel

Suivi d'un entretien avec Charlotte Aguttes.

Magazine : L'Objet d'Art n° 553 Page : 28-35

Les chefs-d'œuvre de la collection Courtauld
Les trésors du Nationalmuseum de Stockholm
M. G. Biennais, tabletier-ébéniste à l'enseigne Au Singe violet
Gaspar van Wittel aux Pays-Bas. Le retour de l'enfant prodigue
Jacques Goullon, un horloger parisien réputé pour ses luxueuses montres émaillées
Un décor émaillé à quatre mains

Vous aimerez aussi

MARCELLIN DESBOUTIN (1823-1902)

MARCELLIN DESBOUTIN (1823-1902)

À la pointe du portrait

29,00 €

Découvrir
La peinture française du 18e siècle

La peinture française du 18e siècle

Prenant appui sur les collections des quatre grands musées bretons, les musées de Rennes et Nantes dressent un vaste panorama de la peinture du XVIIIe siècle en deux volets. Tandis qu’à Rennes, une soixantaine d’oeuvres illustre les variations et les enjeux de la peinture d’histoire et de ses grands récits, le triomphe des genres dits « secondaires » est retracé à Nantes, montrant comment portraits, scènes de genre, paysages et natures mortes viennent concurrencer le grand genre...

n°266 - Fév.19

9,50 €

Découvrir
Vasarely, le partage des formes

Vasarely, le partage des formes

Père de l’op art à l’origine d’une révolution visuelle, Victor Vasarely (1906-1997) est devenu emblématique des années 1960. Bien qu’il ne soit jamais tombé dans l’oubli, aucune grande rétrospective ne lui avait encore été consacrée à Paris. Des peintures aux posters en passant par les intégrations architecturales et les pochettes de disque, plus de 300 oeuvres déployées au Centre Pompidou retracent son extraordinaire trajectoire.

n°134 - Fév. 19

8,99 €

Découvrir
Le Musée d'arts de Nantes

Le Musée d'arts de Nantes

Six années de travaux ont été nécessaires pour ouvrir les horizons du Musée d’arts de Nantes. La construction du Cube, qui accroît de 30 % les surfaces d’exposition, révèle une exceptionnelle collection d’art contemporain et permet de redé- ployer amplement dans le palais les trésors des périodes antérieures.

n°250 - Juin 17

9,50 €

Découvrir