L'Estampille/L'Objet d'Art n° 516
Vigée Le Brun, portraitiste. Exposition Picasso.mania. La peinture chinoise

N° 516 - octobre 2015

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,50 €

Version application Lecture & conservation sur smartphone ou tablette

8,99 €

Version en ligne Lecture & conservation numérique dans l'Espace Client

9,50 €

ISSN : 9770998804003

Ce mois-ci, L’Objet d’Art vous emmène visiter le Duomo de la cathédrale de Sienne dont le pavement est un véritable ravissement pour les yeux. Vous découvrirez également le Cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale de France, un chef-d’œuvre méconnu de J. Verberckt, ainsi qu’un portrait inédit par Claude Lefebvre. Un long dossier revient sur la place de Versailles dans l’évolution de la sculpture française. Élisabeth Vigée Le Brun et Picasso et ses suiveurs sont mis à l’honneur au Grand Palais. Enfin, un article inédit dans notre revue dresse le portrait complexe de la peinture chinoise contemporaine.

Actualités

Articles

Le pavement du Duomo de Sienne, un éblouissant livre d'images

Est-ce le sol « le plus beau, le plus grand, le plus magnifique » qui ait jamais été fait, comme le prétendait au XVIe siècle le peintre et historien de l’art Giorgio Vasari ? C’est en tout cas une œuvre unique, non seulement par son ampleur, mais aussi par sa qualité. Ce vertigineux tapis de pierre se déploie sur 300 m2, dans les trois nefs et jusqu’au maître-autel sculpté par Baldassare Peruzzi. Sous la voûte étoilée du Duomo de Sienne, trente-sept « tableaux » en marqueterie de marbre composent un éblouissant livre d’images. Une quarantaine d’artistes participèrent à ce programme entre le XIVe et le XVIe siècle, sans que la cohérence du cycle ne s’en trouve affaibli. L’ensemble obéit en effet à un projet unitaire : guider le fidèle sur le chemin de la Sagesse, jusqu’à la Révélation. Philosophes de l’Antiquité, prophétesses (les fameuses Sibylles) et figures bibliques font converger le visiteur vers le Christ, représenté sur l’autel. Foulé aux pieds depuis des centaines d’années, ce pavement a été restauré à de multiples reprises et reste couvert une grande partie de l’année, pour le préserver de l’usure. Mais deux mois par an, de fin août à fin octobre, il dévoile ses scènes historiées, pour le plus grand ravissement des promeneurs. Florilège. Par Eva Bensard

Magazine : L'Estampille/L'Objet d'Art n° 516 Page : 34-37

Le Salon Louis XV du Cabinet des médailles, un chef-d'œuvre de J. Verberckt
Le renouveau de la peinture chinoise
Un nouveau portrait par Claude Lefebvre
La place de Versailles dans l'évolution de la sculpture française (1683-1710)
Élisabeth Vigée Le Brun, la révolution du portrait
Picasso.mania

Vous aimerez aussi

RAPHAËL À CHANTILLY – Le maître et ses élèves

RAPHAËL À CHANTILLY – Le maître et ses élèves

Les Carnets de Chantilly

19,50 €

Découvrir
LES FRÈRES LE NAIN

LES FRÈRES LE NAIN

Bons génies de la sympathie humaine

68,00 €

Découvrir
LA PEINTURE RELIGIEUSE EN FRANCE, 1685-1789

LA PEINTURE RELIGIEUSE EN FRANCE, 1685-1789

De la commande à la création

115,00 €

Découvrir
LA SCULPTURE BOURBONNAISE entre Moyen Âge et Renaissance

LA SCULPTURE BOURBONNAISE entre Moyen Âge et Renaissance

Prêt exceptionnel du musée du Louvre

15,00 €

Découvrir