L'Estampille/L'Objet d'Art n° 515
Sèvres. La sculpture du XVIIIe livre ses secrets

N° 515 - septembre 2015

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

11,00 €

Version application Lecture & conservation sur smartphone ou tablette

7,99 €

Version en ligne Lecture & conservation numérique dans l'Espace Client

8,00 €

ISSN : 0998-8041

Dans ce numéro de rentrée, la peinture italienne est à l'honneur à travers deux expositions. L'une à Montpellier retrace l'histoire de la peinture napolitaine au XVIIe siècle, l'autre, à Florence, présente l'œuvre excentrique de Piero di Cosimo (1462-1522). Vous plongerez également au cœur de la célèbre manufacture de Sèvres, au XVIIIe siècle, à l'occasion d'une ambitieuse exposition à la Cité de la céramique.
Une remarquable rétrospective se tient par ailleurs actuellement à la Cité de l'architecture : elle est consacrée au vitrail contemporain, un médium souvent méconnu et pourtant affectionné par les plus grands artistes. Enfin, découvrez l'œuvre de Jean Dunand, laqueur et décorateur d'exception, alors que viennent d'être restaurés plusieurs panneaux de sa main grâce au mécénat de la fondation BNP Paribas.

Actualités

La vogue des boissons exotiques au XVIIIe siècle
D'or et d'ivoire. Paris et la Toscane autour de 1300
Marcoville sculpteur de rêves
Choc entre deux mondes au quai Branly
Une décennie d'acquisitions
Les symphonies colorées de Pierre Lesieur
Basquiat en majesté
Rodin, un créateur à l'œuvre
La fondation Bettencourt soutient la rénovation des ateliers costumes de la Comédie-Française
Le Ring de Vienne fête ses 150 ans
Révélations, un salon militant
Quand Eugénie invitait
Musées
Les 50 ans du musée d'art et d'archéologie de Jérusalem

Une actualité diverse

Dans cette actualité figurent le classement au titre des monuments historiques de certaines œuvres d’art, conservées au château d’Haroué et mises en ventes par sa propriétaire ; la diatribe du Syndicat national des maisons de ventes contre le Conseil des ventes ; l’abaissement du seuil au-dessus duquel les paiements en espèces sont prohibés, et?l’arrêt de la Cour de cassation concernant la possibilité de mettre le droit de suite à la charge de l’acheteur. Par François Duret-Robert

Magazine : L'Estampille/L'Objet d'Art n° 515 Page : 30-31

Patrimoine d'hier... et de demain
Galeries
Pleins feux sur la céramique
Un quatorzième Parcours des mondes aux frontières élargies
Lectures choisies
Adjugés
Calendrier des expositions

Articles

Vous aimerez aussi

RAPHAËL À CHANTILLY – Le maître et ses élèves

RAPHAËL À CHANTILLY – Le maître et ses élèves

Les Carnets de Chantilly

19,50 €

Découvrir
LES FRÈRES LE NAIN

LES FRÈRES LE NAIN

Bons génies de la sympathie humaine

68,00 €

Découvrir
LA PEINTURE RELIGIEUSE EN FRANCE, 1685-1789

LA PEINTURE RELIGIEUSE EN FRANCE, 1685-1789

De la commande à la création

115,00 €

Découvrir
LA SCULPTURE BOURBONNAISE entre Moyen Âge et Renaissance

LA SCULPTURE BOURBONNAISE entre Moyen Âge et Renaissance

Prêt exceptionnel du musée du Louvre

15,00 €

Découvrir