L'Estampille/L'Objet d'Art n° 501
Redécouvrir les tapisseries des Gobelins

N° 501 - Mai 2014

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,80 €

Version application Lecture & conservation sur smartphone ou tablette

8,99 €

Version en ligne Lecture & conservation numérique dans l'Espace Client

9,80 €

ISSN : 0998-8041

Portfolio : le Grand Palais célèbre l'Empereur Auguste ; L'hymne à la vie : les papiers découpés de Matisse exposés à la Tate Modern de Londres ; Les tapisseries du Siècle des lumières à l'honneur à la Galerie des Gobelins ; Le musée Guimet dévoile la collection asiatique de Georges Clemenceau ; Le goût de Joséphine pour la sculpture et les pièces uniques qu'elle fit entrer à la Malmaison.

Actualités

Articles

Le Grand Palais célèbre l'empereur Auguste

Après des années de guerres civiles, le siècle d’Auguste (63 avant J.-C. – 14 après J.-C.) correspond à un véritable âge d’or de l’histoire romaine, vecteur d’une exceptionnelle frénésie artistique. Durant son long règne de quarante ans, Auguste va réformer en profondeur l’Empire, mettant tous les arts au service de sa gloire et de sa grandeur. Héritiers de la grande tradition grecque, ces derniers investissent de multiples supports, élaborant des formes originales qui constitueront des modèles pour les siècles à venir. Fils de la nièce de Jules César, celui que l’on appelle encore Octave est adopté par celui-ci dans son testament, en l’absence d’héritier légitime. Après son assassinat en 44 avant J.-C., il fait valoir ses droits à sa succession, s’opposant à Antoine qui lui dispute le pouvoir. Ils le partageront pendant dix ans, sous le second triumvirat, avant que la bataille d’Actium (31 avant J.-C.) ne vienne sceller les ambitions d’Antoine. Auguste devient le premier empereur romain, le Sénat lui reconnaissant quatre ans plus tard la qualité d’Augustus (le?vénérable). Par Olivier Paze-Mazzi

Magazine : L'Estampille/L'Objet d'Art n° 501 Page : 32-35

L’hymne à la vie de Matisse, les papiers découpés
Les tapisseries des Gobelins, l’industrie du luxe au Siècle des?lumières
“L’œil” du Tigre
Entre esprit de collection et approche décorative, le goût de Joséphine pour la?sculpture

Fiches

Vous aimerez aussi

RAPHAËL À CHANTILLY – Le maître et ses élèves

RAPHAËL À CHANTILLY – Le maître et ses élèves

Les Carnets de Chantilly

19,50 €

Découvrir
LES FRÈRES LE NAIN

LES FRÈRES LE NAIN

Bons génies de la sympathie humaine

68,00 €

Découvrir
LA PEINTURE RELIGIEUSE EN FRANCE, 1685-1789

LA PEINTURE RELIGIEUSE EN FRANCE, 1685-1789

De la commande à la création

115,00 €

Découvrir
LA SCULPTURE BOURBONNAISE entre Moyen Âge et Renaissance

LA SCULPTURE BOURBONNAISE entre Moyen Âge et Renaissance

Prêt exceptionnel du musée du Louvre

15,00 €

Découvrir