L'Estampille/L'Objet d'Art n° 500
Passeurs d'art du XXIe siècle

N° 500 - Avril 2014

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,50 €

Version application Lecture & conservation sur smartphone ou tablette

8,99 €

Version en ligne Lecture & conservation numérique dans l'Espace Client

9,50 €

ISSN : 9770998804003

Dix entretiens avec des personnalités qui, d’une manière ou d’une autre, ont consacré leur vie à conserver, transmettre ou enrichir le patrimoine par leur action ou leur création : Philippe Bélaval, président du CMN ; Bertrand du Vignaud, président de World Monuments Fund Europe ; Cinzia Pasquali, restauratrice ; Marie-Christine Labourdette, directrice du service des musées de France ; Jean-Patrice Marandel, conservateur en chef au LACMA de Los Angeles ; Maryvonne Pinault, amatrice et mécène ; le duc de Buccleuch, chef de famille et passeur d'inestimables collections ; Laura de Santillana, artiste verrière ; Gaetano Pesce, architecte et designer ; Monique Frydman, peintre.

Actualités

Le salon de l’Abondance de Versailles, une?renaissance
Bill Viola, “sculpteur du temps”
Les “inspirations” de Dries Van Noten
Van Gogh et artaud
Deux exceptionnels trésors
2014, l'année Anne de Bretagne
Les chefs-d'œuvre de l'antique Volubilis au?MuCEM
La splendeur de Véronèse
Peter Doig, le dernier des Romantiques
La difficile restauration de la Vénus du?Pardo de Titien
Un Fra Angelico en restauration au musée San Matteo à Pise
Tefaf 2014 : les musées font leur marché
Ventes futures
Responsabilité de l’auteur d’un catalogue raisonné

Lassitude

On se souvient que Malraux appelait le ministère des Affaires culturelles, créé pour lui en 1959, son?“royaume?farfelu”. Un demi-siècle plus tard, c’est peu de dire qu’il n’y a plus rien de farfelu rue de Valois ! Au?contraire, on y ressent un pesant mélange de pensée technocratique et de proclamations lénifiantes, souvent?éloignées du terrain. Chacun se plaint de la légèreté du ministère, de sa vacuité parfois même, et?après?les débuts d’un nouveau ministre qui séduisent immanquablement, le crédit s’épuise dans?une?critique?décapante, et l’on attend alors le changement de tête. Si ces analyses, largement répandues, sont vraies, le mal est sans doute plus profond. Par Alexandre Gady

Magazine : L'Estampille/L'Objet d'Art n° 500 Page : 38-39

La Tefaf 2014 consacre l’évolution du goût des?collectionneurs
Adjugés
Calendrier des expositions

Articles

Fiches

Vous aimerez aussi

RAPHAËL À CHANTILLY – Le maître et ses élèves

RAPHAËL À CHANTILLY – Le maître et ses élèves

Les Carnets de Chantilly

19,50 €

Découvrir
LES FRÈRES LE NAIN

LES FRÈRES LE NAIN

Bons génies de la sympathie humaine

68,00 €

Découvrir
LA PEINTURE RELIGIEUSE EN FRANCE, 1685-1789

LA PEINTURE RELIGIEUSE EN FRANCE, 1685-1789

De la commande à la création

115,00 €

Découvrir
LA SCULPTURE BOURBONNAISE entre Moyen Âge et Renaissance

LA SCULPTURE BOURBONNAISE entre Moyen Âge et Renaissance

Prêt exceptionnel du musée du Louvre

15,00 €

Découvrir