L'Estampille/L'Objet d'Art n° 457
Montpellier, un nouveau musée des Arts déco

N° 457 - Mai 2010

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,50 €

ISSN : 9770998804003

Le mois de mai 2010 est marqué par l'inauguration de musées en France :

À Montpellier, situé à côté du musée Fabre, l'hôtel de Cabrières-Sabatier d'Espeyran fut construit en 1873-1874 et légué à la ville en 1967. Après un long chantier de restauration, il a retrouvé son étonnant décor et son ameublement des XVIIIe et XIXe siècles ; il sert aujourd'hui d'écrin à la collection d'arts décoratifs du musée Fabre : céramiques, orfèvrerie et mobilier.

En Lorraine, le Centre Pompidou-Metz s'installe dans un bâtiment étonnant conçu par les architectes Shigeru Ban et Jean de Gastines. Il n'entend pas être un satellite de l'institution parisienne, mais un acteur à part entière de la scène culturelle européenne, accueillant des expositions temporaires ; la première est consacrée à la notion de chef-d'œuvre.

Louis XIV est également à l'honneur dans ce numéro avec la présentation des dix tableaux les plus chers de sa collection, tandis que les groupes sculptés du bosquet des bains d'Apollon à Versailles vient d'être restauré.

Enfin, un peintre émilien, Bartolomeo Schedoni (1578-1615), trop longtemps méconnu, est ici redécouvert.

Actualités

Articles

Le Centre Pompidou s’émancipe en région
“Chefs-d’oeuvre ?”
Les 10 tableaux les plus chers acquis pour la collection du roi Louis XIV
Le bosquet des Bains d’Apollon à Versailles

Schedoni entre Corrège et Caravage

En dépit de l'estime des amateurs et de l'intérêt des historiens de l'art, Bartolomeo Schedoni (1578-1615) demeure un maître assez confidentiel. Mort à 37 ans, après avoir mené une vie émaillée de violences, l'artiste émilien laisse un mince corpus de dessins et un ensemble séduisant de peintures dominées par la Mise au tombeau et les Trois Marie de la Galleria Nazionale de Parme dont l'originalité et la beauté suffiraient à asseoir la réputation de n'importe quel artiste.

Auteur : Alexis Merle du Bourg

Magazine : L'Estampille/L'Objet d'Art n° 457 Page : 56-63

Date : 01/05/2010

Montpellier, un nouvel écrin pour les arts décoratifs

Fiches

Vous aimerez aussi

RAPHAËL À CHANTILLY – Le maître et ses élèves

RAPHAËL À CHANTILLY – Le maître et ses élèves

Les Carnets de Chantilly

19,50 €

Découvrir
LES FRÈRES LE NAIN

LES FRÈRES LE NAIN

Bons génies de la sympathie humaine

68,00 €

Découvrir
LA PEINTURE RELIGIEUSE EN FRANCE, 1685-1789

LA PEINTURE RELIGIEUSE EN FRANCE, 1685-1789

De la commande à la création

115,00 €

Découvrir
LA SCULPTURE BOURBONNAISE entre Moyen Âge et Renaissance

LA SCULPTURE BOURBONNAISE entre Moyen Âge et Renaissance

Prêt exceptionnel du musée du Louvre

15,00 €

Découvrir