L'Objet d'Art hors-série n° 116
Rubens, portraits princiers

N° 116 - Septembre 2017

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,50 €

Version application Lecture & conservation sur smartphone ou tablette

8,99 €

Version en ligne Lecture & conservation numérique dans l'Espace Client

9,50 €

ISSN : 0998-8041

Mariant l’histoire de l’art et l’histoire, l’exposition « Rubens. Portraits princiers » démontre grâce à quelque soixante-cinq œuvres la singularité de l’artiste dans ce genre qu’il appréciait pourtant peu. Elle souligne aussi ses liens non seulement avec les souverains de son temps, telle Marie de Médicis, mais aussi avec les peintres d’alors, croisés lors de ses séjours dans les grandes cours européennes.

Articles

Rubens en majesté
L'expérience italienne
Arrêt sur une oeuvre. Portrait d'Isabelle d'Este

A la cour des archiducs

Moins d’un an après son retour d’Italie, Rubens fut nommé peintre de cour par les souverains en titre des Pays-Bas, Albert d’Autriche et l’infante Isabelle Claire Eugénie. Cette fonction prestigieuse (et non dénuée d’avantages) impli- quait notamment pour l’artiste de réaliser les e gies de leurs altesses, autant que de besoin.

Auteur : Théo van Wyhe

Magazine : L'Objet d'Art hors-série n° 116 Page : 14-21

Date : 29/09/2017

Arrêt sur une oeuvre. Portrait de l'archiduc Ferdinand
En mission à la cour d'Espagne
Arrêt sur une oeuvre. Portrait de Philippe IV d'Espagne en cavalier
La France de Marie de Médicis
Portrait de Marie de Médicis
Rubens, portraitiste malgré lui ?
Arrêt sur une oeuvre. Portrait de l'artiste
Chronologie

Vous aimerez aussi

VELÁZQUEZ

VELÁZQUEZ

À l’occasion de l’exposition Velázquez du Grand Palais, qui offre un panorama complet de la carrière de l’artiste, de ses débuts à Séville à ses dernières années, et s’intéresse à la façon dont son art a marqué ses contemporains et héritiers, Dossier de l’art se plonge dans l’œuvre du peintre, moment d’excellence absolu dans l’Espagne du Siècle d’or. Peintre du roi et de sa famille, peintre des humbles, et surtout portraitiste de génie, l’immensité de son talent...

n°227 - mars 2015

9,50 €

Découvrir
Jordaens. La gloire d'Anvers

Jordaens. La gloire d'Anvers

Pour la première fois, la France consacre à Jacques Jordaens (1593-1678), l’un des plus grands noms du XVIIe siècle flamand, l’exposition monographique qu’il mérite. Formant avec Rubens et Van Dyck une triade de génie, Jordaens demeure dans les esprits pour ses magistrales scènes de table où l’on a longtemps vu une incarnation des vertus flamandes. La rétrospective du Petit Palais, qui réunit plus de 120 œuvres provenant de toute l’Europe et des États-Unis, montre qu’à rebours...

n°210 - Septembre 2013

9,50 €

Découvrir
L'EUROPE DE RUBENS

L'EUROPE DE RUBENS

Pour sa deuxième exposition, le Louvre-Lens, en vertu de sa proximité avec les Flandres et plusieurs pays européens, célèbre l’Europe à travers la figure de Pierre Paul Rubens. Ce géant de la peinture vécut dans une Europe dont les frontières et les enjeux étaient bien différents de ceux d’aujourd’hui, une Europe catholique et monarchique qui héritait de la Renais­sance non seulement son ines­timable legs artistique et philosophique, mais aussi ses guerres et ses déchirements...

n°68 - Mai 2013

9,50 €

Découvrir
FRANS POURBUS LE JEUNE 1569-1622. <br/>Le portrait d'apparat à l'aube du Grand siècle <br/>Entre Habsbourg, Médicis et Bourbons

FRANS POURBUS LE JEUNE 1569-1622. Le portrait d'apparat à l'aube du Grand siècle Entre Habsbourg, Médicis et Bourbons

150,00 € 88,00 €

Découvrir