N° 114 - Juin 2017

ISSN : 0998-8041

9,00 €
8,99 €
pour smartphones et tablettes Android et iOS
 

Articles

  • Entretien avec Xavier Rey, co-commissaire de l'exposition
  • PORTRAIT(S) D'UNE VIE
  • Cézanne et ses proches
  • Marchands et amateurs d'art
  • Portfolio : album de famille

    À propos du père de Cézanne, Numa Coste écrit à Zola : « Comment expliquer qu’un banquier rapace et dur puisse donner naissance à des êtres comme notre pauvre ami Cézanne. » Le peintre noue une relation compliquée avec son père dont il dépend financièrement. En s’entêtant à dissimuler sa liaison avec Hortense Fiquet, puis la naissance de leur fils, l’artiste se complique une existence déjà difficile et fait vivre à ses proches des situations vaudevillesques. D’origine jurassienne, madame Cézanne forme avec son mari un couple un peu étrange. D’après Paul Alexis, la vie aixoise des Cézanne n’était pas un long fleuve tranquille : « Paul compte installer le tout [sa femme et son fils] dans un local loué rue de la Monnaie, où il leur servira leur pension […] lui, ne compte pas quitter sa mère et sa soeur aînée, chez lesquelles il est installé au faubourg, où il se sent très bien et qu’il préfère carrément à sa femme, là ! Maintenant, si, comme il l’espère, la Boule et le mioche prennent racine ici, rien ne l’empêchera plus d’aller de temps en temps vivre six mois à Paris. »


    Auteur : Pierre Pinchon

    Magazine : L'Estampille/L'Objet d'Art n° hors série 114 Page : 24-27

    Date : 05/06/2017

    Retour en haut
  • FACE AU MODÈLE
  • Peindre une tête comme une pomme
  • Madame Cézanne : séries et variations
  • Portfolio : Cézanne par lui-même

Mot de passe oublié Inscription

VOTRE COMMANDE : 0 article